Ce garçon te regarde dans les yeux et te tend un livre, deux pages blanches. Il t’invite à t’y regarder comme dans un miroir et porter attention à ta vérité sous les apparences et les circonstances de ta vie. Y lire tes désirs intimes. Tes souffrances. Peut-être l’intime conviction d’avoir quelque chose de plus personnel et plus beau à développer et offrir. Un « don » qui n’a pas encore tout à fait de nom, de forme. Et pourtant qui rayonne déjà, chaotiquement, parfaitement, de toi. Il t’invite à l’explorer, le prendre au sérieux. Car c’est ton emprunte, ta couleur, ta nature qui n’attend que d’être déployée. 

Pour certains d’entre nous la démarche d’avancer vers ses désirs intimes peut sembler perdue, manquée. Et pourtant elle est toute la vie disponible, à chaque instant. Le plaisir guide littéralement au présent vers ce plus beau développement de soi. Il est toujours accessible. Le temps n’est pas limité, c’est nous qui y limitons nos actions. Nous sommes plus libres que nous le pensons souvent. Tout l’avenir commence ici. Une infime transition est possible  ici. A commencer par celle de croire en la valeur de ses désirs et de sa vérité intime.

Ouvres donc ton livre, te dit cet enfant. Toutes tes réponses, ta sagesse, tes solutions, t’attendent patiemment dans cette lecture, ce voyage intime vers l’écoute sérieuse, courageuse et bienveillante de soi. Tu peux avoir confiance !

Peinture à l’huile sur journal le 1 hebdo de format A1 réalisée en 2019 à Lisbonne.